Canadian Rental Service

Canadian Rental Association
CRA President’s Message: September 2011

I have been in the rental business for 25 years now, and I have made a lot of mistakes and also some really good decisions.


August 24, 2011
By Wayne Beckett CRA president

I have been in the rental business for 25 years now, and I have made a lot of mistakes and also some really good decisions. I just wish I had a better memory because I could have written a pretty interesting book about all the good and bad stuff that happened during that time. I wish I owned my own business because my new bosses might not see the humour in some of those bad things now. They say education is expensive. Well, I agree, because some of those mistakes cost me a lot of money. One thing about it: I did learn.

On good governance
Is the Canadian government the only one in the world that has its act together as far as the economy is concerned? When you watch the news lately, if a dictatorship isn’t being overthrown by its people or a G8 country isn’t on the verge of bankruptcy, it is a slow news night. It really makes me glad we live where we do. Whether or not you like Harper, he must be doing something right.

On the ubiquity of renting
Do you think the average person goes through a day without renting something? Could be a car, a movie, a parking space, office space, an apartment, bowling shoes, a water softener, a campsite, a cab or any of a thousand other things. When I owned my own rental business I always told myself that I would be a lousy rental customer because I liked to own whatever I needed. It was a good motivator to help me market and advertise my business to customers who thought like me.

On the rat race
Why are we all so busy nowadays? We have all these things in our lives that are supposed to make our lives easier and more efficient but we seem to have even less spare time than ever. Maybe we just have too much to do or that we want to do. It can lead to stress, illness and time away from work, which really means that now you will have even less spare time while you catch up from being sick. Bottom line: don’t work too hard and remember to take some time off, too.

On the weather
We all suffered through a very wet and cool spring season and now it seems the weather people may have it right, as we all seem to be in a hot, dry spell. What ever happened to normal weather patterns? Oh well, at least there have not been any really crazy storms like the ones that made the national news since the spring. Remember the fires in Alberta, the flooding in Saskatchewan and Manitoba and Quebec? Thank goodness we won’t see any of those again for another 300 years.

On the election
I hope all of you get out and vote for ARA president-elect, CRA senior vice-president and Region 10 director using the ballots coming in the mail to you. Voter apathy is a real problem among rental people for some reason. I don’t know why, because it is quite simple to do: open the envelope, mark the ballot, seal it and take it to the post office in the self-addressed envelope along with all your other mailings.

On bad customers
Is it just me, or do bad customers come in bunches? Maybe it is good that they do so they do not ruin your whole day, just part of it. I especially like the ones who say the thing did not work and do not want to pay for any or all of the rent. Then you test it right in front of them. When it works like it was meant to, I just love watching them scramble for a new excuse.

On ready-to-rent tags
We just recently started using the ready-to-rent tags from the CRA. They are wonderful; why didn’t we do this years ago? I think using them will allow me some more spare time, too. Woo hoo!

On Ontario’s 50th
I’m heading out to the Ontario CRA to help it celebrate its 50th anniversary this fall. I’m sure it will be fun: they have a good group of people out there who are doing a great job of running that local association. There are a few of them who probably feel like they have been on it for all of those 50 years, too. You are there because you are doing a great job. Keep it up, and thanks for your volunteerism.

As my local newspaper editor says when he puts one of these columns in his paper, turn the page, I’m done.



Notes estivales

Cela fait déjà 25 ans que je suis dans l’industrie de la location, et j’ai, depuis lors, fait plusieurs erreurs ainsi que pris plusieurs bonnes décisions. J’aurais aimé être doté d’une meilleure mémoire, car avec toutes les bonnes et les mauvaises expériences que j’ai eues en 25 ans de carrière, je pourrai écrire un livre assez intéressant. Je souhaiterais aussi être propriétaire de ma propre entreprise car je ne sais pas si mes nouveaux patrons verront d’un œil humoristique certaines de mes erreurs. On dit que l’éducation coûte cher. En effet, je suis bien d’accord, car certaines de mes erreurs m’ont couté beaucoup d’argent. Une chose est certaine : j’ai vite appris.


Sur un bon gouvernement

Le gouvernement canadien est-il le seul au monde à bien gérer son pays au niveau économique ? Quand on voit les nouvelles, si elles ne parlent pas d’un dictateur qui s’est fait renverser par son peuple, ou d’un pays membre du G8 qui est au bord de la faillite, elles sont plutôt calmes. Cela me fait apprécier encore plus l’endroit où nous vivons. Que vous aimiez ou non Harper, il faut dire qu’il gère plutôt bien le pays.

Sur l’omniprésence de la location
Croyez-vous qu’une personne typique passe une journée sans louer quoi que ce soit ?  Que ce soit une voiture, un film, un espace de stationnement, un espace de bureau, un appartement, des chaussures de bowling, un adoucisseur d’eau, un terrain de camping, un taxi, ou mille et une autre choses. Lorsque j’étais propriétaire de mon centre de location, je me disais souvent que j’aurais été un mauvais client en location parce que j’aime m’approprier des choses dont j’ai besoin. C’était une bonne motivation qui m’a aidé au niveau du marketing et de la publicité pour attirer les gens qui pensent comme moi.

Sur la course au profit
Pourquoi sommes-nous tellement occupés de nos jours ? Nous avons tout ce dont nous avons besoin pour nous faciliter la vie et la rendre plus efficace mais nous avons moins de temps pour profiter des bonnes choses. Peut-être que nous avons trop de choses à faire, ou que nous voulons faire trop de choses. Cela peut mener au stress, à des soucis de santé, et même à devoir vous absenter du travail pour cause de maladie, qui en soit signifie que vous aurez encore moins de temps libre car vous devrez vous en servir pour vous rattraper dans votre travail. La vérité c’est qu’il faut éviter de vous surmener et de ne pas oublier de prendre un congé de temps à autre.

Sur la météo
Nous avons tous vécu un printemps très humide et plutôt frais, et maintenant il semblerait enfin que les météorologues aient correctement prédit la météo, car nous passons un été sec et chaud. Que s’est-il passé avec la météo ? Bien, au moins nous n’avons pas eu de graves tempêtes comme celle qui sont passées aux nouvelles ce printemps dernier. Vous vous rappelez des incendies en Alberta, les inondations en Saskatchewan, au Manitoba et au Québec ? Heureusement que nous ne reverrons plus ce genre de chose avant 300 ans !

Sur les élections
J’espère que vous avez voté pour le prochain président de l’ARA, le prochain vice-président de l’A.L.C. et le prochain directeur de la région 10 de l’ARA lorsque vous avez reçu vos bulletins de vote par la poste. Je ne sais pas pourquoi, mais l’apathie est très répandue chez les électeurs dans l’industrie de la location. Je ne comprends pas ; c’est tellement facile à faire : vous ouvrez l’enveloppe, vous cochez la case du candidat de votre choix, vous remettez le bulletin de vote dans l’enveloppe préaffranchie que vous  renvoyez par la poste, en même temps que votre courrier habituel.

Sur les mauvais clients
Suis-je le seul a m’apercevoir que les mauvais clients arrivent souvent par poignée ? C’est peut-être une bonne chose car ainsi ils ne gâchent qu’une partie de votre journée. J’aime particulièrement ceux qui reviennent avec l’objet loué en disant qu’il ne fonctionne pas donc ils refusent d’en payer la location. Alors pour vérifier si l’objet en question est en effet défectueux ou en panne, vous le faites démarrer  et vous le testez devant le client. J’aime bien voir ces clients-là,
l’air ébahi, qui se dépêchent d’essayer de trouver de nouvelles excuses pour ne pas payer.

Sur les étiquettes prêt-à-louer
Nous avons récemment commencé a utiliser les étiquettes prêt-à-louer de l’Association canadienne de location. Elles sont fantastiques ; pourquoi ne les avons-nous pas utilisées auparavant ? Je pense que ces étiquettes me permettront d’avoir un peu plus de temps libre aussi. Hourra !

Sur le 50ème anniversaire du chapitre ontarien
Cet automne je pars en direction de l’Ontario afin de participer aux célébrations du 50ème anniversaire de leur association locale. Je suis sûr que ce sera bien amusant ; ils ont un groupe de bénévoles qui travaille très fort au sein de leur association. Et je suis sûr que parmi ces bénévoles, il y en aura qui auront l’impression d’avoir pris part active dans leur local depuis 50 ans. Vous êtes actifs dans votre association parce que vous faites un bon travail. Continuez, et merci pour votre dévouement et bénévolat.

Comme le dit si bien l’éditeur de notre journal local lorsqu’il écrit un article semblable à celui-ci, ‘’Allez-y, tournez la page, j’ai terminé.’’


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*